• Le 19 février dernier,une trace de grand canidé a pu être observée sur la commune de Mérens-les Vals, dans le sud de l'Ariège, à la frontière franco-andoranne. L'office française de la biodiversité a conclu que les éléments relevés pourraient correspondre au loup. Des  échantillons d'excréments et d'urines ont été recueillis afin de confirmer cette hypothèse. S'il s'agit bel et bien d'un loup , les traces seront comparés à celles déjà relevées sur le territoire français afin de savoir s'il s'agit d'un individu déjà connu ou non. Le loup est un animal possédant une très grande capacité d'adaption  et qui élargit de plus en plus son territoire !

     


    votre commentaire
  • Quelle horreur ! Le week-end dernier, un cheval de course a été retrouvé mort, une oreille sectionnée au ras du crâne, dans son centre d'entraînement du Girouard en Vendée. Une plainte a été déposée à la gendarmerie et une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre ce qui a bien pu arriver à Demon du Médoc âgé de sept ans. D'après son entraîneur, le trotteur se trouvait " avec sa couverture de protection et sans marques apparentes de coups violents". Ce n'est pas la première qu'une telle chose arrive. Un cas similaire avait été constatée en Moselle,quelques jours auparavant. Un équidé aura eu une oreille coupée et revue un violent coup à la tête. Les deux pauvres chevaux n'ont malheureusement pas eu autant de chance que Van Gogh, un équidé possédant une seule oreille et sauvé de la boucherie en 2018 par Bartabas.

     

     


    1 commentaire
  • En Chine,le coronavirus a contaminé des milliers de  personnes et tué de nombreuses victimes. Son origine semble avoir pour origine le Marché aux fruits de mer de Huanan à Wuan. Le marché ne vendait pas uniquement des produits de la mer,mais également d'autre espèces. Le directeur du Centre national de contrôle  et de prévention des maladies,Gao Fuyu,a reconnu que des ventes illégales d'animaux sauvages s'y déroulaient,sans pouvoir préciser si c'était à l'origine de l’épidémie. Au début des années 2000, l'épidémie  de Sras qui avait causé la mort près de 650 personnes en Chine, trouvait son origine chez la civette,un petit mammifère ressemblant à une martre que l'on trouve sur certains marchés. Normalement interdit à la consommation, l'animal se trouvait sur une liste d'une centaine de produits offerts à la vente par l'un de vendeurs du marché de Wuha. Une telle consommation présent des risques pour la santé humaine. Selon une étude génétique publié mardi, le  coronavirus a pu naître chez la chauve-souris.En effet, le nouveau virus ressemble beaucoup à une souche virale qui est présente chez ce mammifère volant. Si l'animal est le "réservoir" du virus,cela ne signifie pas pour autant qu'il l'a transmis à l'homme. Mercredi, un article du Journal of Medical Virology a affirmé que le serpent aurait pu servir d’intermédiaire.

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique