• Depuis début septembre, les incendies en Australie ont causé le décès d'au moins 20 personnes. Mais ces feux sont surtout meurtriers pour les animaux. D'après une récente étude, prés d'un demi-million de bêtes auraient péries dans un seul Etat et plusieurs décennies seront nécessaires avant que la faune sauvage ne se reconstruise. Le gouvernement australien a été accusé de ne pas prendre de mesures sur le plan environ environnemental. Cependant, le chiffre terrible révélé par les chercheurs, ne prend pas en compte les insectes, les grenouilles et les chauve-souris. A l'échelle nationale, le nombre d'animaux disparus dans les flammes pourrait être de l'ordre du milliard ! La situation est gravissime , en particulier pour les bêtes qui étaient déjà menacées extinction à l'instar des koalas. De précédentes études ont montré que les incendies ne se propagent pas partout et que certains endroits restent indemnes. Ce qui permettrait à la forêt de se régénérer au fil du temps.Selon le professeur Andrew Beattie de l'Université Macquarie (près de Sydney), l'éventuel retour des animaux dans les zones les plus touchées dépend de nombreux facteurs : climat,exploitation forestière...Il estime qu'un retour à la normale pourrait prend près de 40 ans.

    source : animaux-online.com

     

     

     

     


    1 commentaire
  • La majorité des 63 chimpanzés présent au Centre de conservation pour chimpanzés (en Guinée-Conakry) n'ont pas eu la vie facile. Saisis chez des particuliers, ils ont été ôtés à leur famille encore bébés afin de servir d'animaux de compagnie. Le centre estime que pour un bébé chimpanzé récupéré, dix adultes ont perdu la vie. A leur arrivée, les singes ont des maladies,d'infections respiratoires,de désordres psychologiques qui sont la conséquence des mauvais traitements subis. Un protocole de quarantaine a été mis en place dans le sanctuaire afin de prodiguer les soins nécessaires aux nouveaux arrivants. Les femelles sont mis sous contraceptif oral, le but n'étant pas de faire de la reproduction,mais de soigner les chimpanzés et de leur réapprendre les codes sociaux, afin de pouvoir les relâcher dans la nature. Les chimpanzés d'Afrique de l'Ouest sont le plus présent en Guinée. Mais depuis plusieurs années, le pays est au cœur d'un trafic contrôlée par une mafia qui vend de manière illégale les jeunes primates orphelins à des zoos ou à des particuliers. Un bébé chimpanzé peut se vendre jusqu'à 20 000 dollars soit 18 000 euros. Une somme très importante, en particulier dans ce pays extrêmement pauvre à défaut des ressources minières importantes. La Guinée a été suspendue de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées extinction ( Cites).C'est pourquoi, le centre de conservation des chimpanzés a un rôle majeur à jouer dans la lutte contre le trafic. Travaillant avec les autorités et les ONG,il accueille les animaux confisqués pendant les opérations de lutte contre le braconnage.

    source : animaux-online.fr

     


    votre commentaire
  • Au loup

    Dans le nord-est de la Belgique (plus précisément à Balen), un loup est accusé d'avoir tué un kangourou domestique et d'en avoir mordu un autre. Ce dernier est toutefois en bonne santé. Les deux marsupiaux se trouvaient tranquillement dans le jardin de leurs propriétaires lorsque le drame a eu lieu. Les soupcons se tournent vers August, un loup repéré depuis 2018.Vagabondant la région, il va et vient en traversant la frontière avec l'Allemagne. En tant normal les loups chassent des sangliers et des cerfs,parfois du détail. Quand aux kangourous, ce sont des animaux australiens qui ne vivent habituellement pas en Europe hormis dans les zoos. Cependant, des colonies de wallabys (animaux semblables à de petits kangourous) se sont échappés d'une réserve zoologique il y a plusieurs décennies et vivent désormais non loin de Paris dans la forêt de Rambouillet

     

    Image : Pixabay

    Sources : 20minutes.fr

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique