• Au secours de Sophie la girafe

    Avec moins de 100 000 individus , le nombre de girafes a baissé de 40 % en trente ans. Classée en tant que "vulnérable " par  l'UIPN ( Union Internationale pour la Protection de la Nature ), la situation pourrait rapidement empirer. Les chiffres sont alarmants.En Afrique de l'Est ce sont 60 % de la population qui a disparu. Et en Afrique centrale,la girafe du Korofan, a enregistré une perte de 85 %. Dans d'autres régions d'Afrique des hausses de la population ont été observées.Mais cela ne suffira probablement pas à sauver l'espèce si la situation continue. L'une des raisons majeures de cette disparition inquiétante est la réduction de l'habitat à quoi s'ajoutent la croissance de la population humaine,les conflits  , les maladies ainsi que le braconnage. Les queues de ces animaux sont en effet utilisés en tant que ventilateur et leur viande est très recherchée. 6 pays africains  à savoir le Tchad,le Niger,le Sénégal,la Malaisie,le Kenya et la Centrafrique, ont suggérés que les girafes soient mises dans l'annexe II de la CITES ,afin que les pays exportateurs s'assurent que les morceaux de viande soient acquis en toute légalité et sans que cela ne contribue au déclin de l'animal. Cependant quelques soient les décisions prises,il faut agir vite !

    source : 30millionsdamis.fr


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :