• Critique Une vie au zoo

    Titre : Une vie au zoo 

    Auteur : YAMAURA Saku

    Tomes : 4 (terminé)

    Synopsis : Haruko est la nouvelle recrue du parc zoologique Hidamari. Malgré un bel enthousiasme,son côté étourdi et quelque peu inconscient, lui vaut d'être prise en grippe par le directeur du zoo. Ce dernier n'aimant pas les animaux se soucie davantage à ce que lui rapporte le parc zoologique plutôt que du bien-être de ses pensionnaires. Haruko se voit alors confier les animaux les plus récalcitrants et fait face aux difficultés. Mais c'était sans compte sur son étrange don  qui lui permet de déchiffrer les émotions des bêtes à partir de leur odeur.

    L'avis de [Gribouille] : Dès les premières pages, le livre nous fait entrer dans les coulisses du zoo qui passent souvent inaperçus. L'auteur a pris le temps de se renseigner avant de réaliser son manga, ce qui lui permet d'aborder certains détails caractérisant les animaux, comme par exemple la nécessité de recouvrir d'huile la peau des hippopotames afin qu'elle ne s’abîme pas ( à l'état sauvage, l'animal possède une sécrétion de sébum rouge qui lui permet d'assurer l'hydratation de son épiderme lorsqu'il est hors de l'eau). Le lecteur apprend ainsi beaucoup de choses sur la vie des animaux des parcs zoologiques. On suit alors le quotidien d'Haruko en tant que soigneuse mais aussi ceux de ses collèges qui n'apprécient pas trop son caractère  impulsif et miss catastrophe. La jeune doit faire face à de nombreux défis comme celui d'améliorer le caractère de Sumire,une éléphante aggressive envers les visiteurs, sous peine d'être licenciée.

    Cette série possède de nombreux de nombreux points fort.Tout d'abord, on en apprend plus sur le quotidien du zoo mais aussi sur le métier de soigneur et on découvre que ce dernier n'est pas toujours évident. De plus, les personnages sont attachants, aucun d'entre eux n'a entièrement raison ou entièrement tort ce qui permet au lecteur de se forger une vision réaliste et complète de la vie d'un parc zoologique. Tandis que le directeur et certains autres employés ne considèrent les animaux que comme des attractions pour les visiteurs,comme un moyen de se faire de l'argent, Haruko considère que le rôle des zoos est de permettre aux gens de se divertir et d'en apprendre davantage sur les bêtes afin d'avoir envie de les protéger. Mais l'auteur nous fait comprendre que si l'amour et le bien être des animaux est extrêmement important, le côté business n'est pas à oublier or dans un petit zoo comme celui d'Hidamiri il est souvent difficile d'allier les trois éléments. Un autre bon point est que malgré le fait que la vie ne soit pas toujours facile, le manga reste mignon tout plein,facile compréhensible  et  donc accessible à tous. De plus, il n'est qu'en quatre tomes ce qui permet de rapidement finir la série.

    Mais comme toutes les oeuvres, ce mange n'est pas parfait et possède quelques points négatifs. Même si les personnages sont très attachants,ils n'en demeurent pas moins assez stéréotypés ce qui est relativement dommage. Le don d'Haruko est une bonne idée mais ajoute un petit côté fantastique , ce qui fait un peu tâche parmi tout le réalisme apporté par le manga. De plus,cette faculté hors du commun sera rapidement laissé à l'abandon, sans aucune raison apparente,ce qui peut être légèrement déstabilisant.

    Pour conclure, "Une vie au zoo" est un très bon manga que nous vous conseillons si vous aimez les parcs zoologiques et bien entendu les animaux !

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :