• Ils ne trouvent pas sabot

    Les établissements équestres ayant dû fermer leurs portes,les personnes ayant un cheval en pension n'ont à présent plus le droit de s'y rendre. Il y a peu de temps, les propriétaires pouvaient rendre visite à leur équidé en cochant la 5e case de l'attestation de déplacement dérogatoire " Déplacements brefs, à proximité du domicile,liés à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique collective, et aux besoins des animaux de compagnie". Mais un confinement plus strict a été décrété par l'arrêté du 15 mars interdisant l'accès au public des établissements,même ceux de plein air, et ce jusqu'à nouvel ordre. Certaines personnes ont protestées contre cette mesure et ont mis en ligne une pétition contre la FFE. Le 19 un communiqué fédéral est venu apporter davantage de précision " Au sujet du confinement,il apparaît que certaines pratiques persistent notamment en ce qui concerne les équidés de propriétaires". Les propriétaires veulent savoir si leur animal pourra être sorti dehors en leur absence. Tout dépend des structures, certaines disposent de paddocks ou de prés, d'autres non.

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 27 Mars à 08:56

    C'est la sécurité de tous qui compte.

    Il faut que les propriétaires de chevaux aient confiance dans la structure qui accueille leurs animaux préférés. Sinon, il ne fallait pas le mettre en pension là.

    Et je suis sûre qu'ils vont être bichonnés.

      • Vendredi 27 Mars à 19:59

        Oui,c'est certain. Pour les centres équestres ne possédant pas de paddocks ou de pré, espérons qu'ils puissent accéder au manège pour se défouler un peu.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :