• Le distributeur Carrefour a annoncé en début de semaine un partenariat pour produire et vendre des œufs de poules en évitant l'abattage des poussins. Pour cela, il se baserait sur la technique de détermination de sexe dans l'œuf. Au 1er mai pas moins d e 300 000 poules auront bénéficié de cette invention. Actuellement une boite de six œufs Carrefour coûte 1,78 euro. Passé le 1er mai, le prix passera à 1,89 ce qui représente une augmentation d'un peu moins de 2 centimes par œuf (on fait appel aux matheux pour deviner combien exactement). La technologie allemande de détermination du sexe dans l'oeuf a été utilisée pour la première fois en France en décembre 2019. Début janvier, les ministres de l'agriculture des deux pays ont décidé de mettre fin d'ici 2021 au broyage des poussins mâles ! Cela permettrait de réduire le massacre ! En effet,chaque année près de 50 millions de poussins sont broyés à la naissance en France car jugés inutiles. Vous pouvez dès à présent prendre des mesures pour aider les poules et leurs petits ! Achetez moins d'œufs, essayer des recettes végans ( les œufs dans les gâteaux peuvent être remplacés par d'autres ingrédients), procurez vous des œufs de poules élevées en pleine air et si possible chez un petit éleveur que vous connaissez.

     

     

     


    votre commentaire
  • C'est une scène étonnante digne du "Roi Lion" qui a été observée la semaine dernière en Afrique du Sud. Un babouin s'est emparé d'un lionceau menacé par le reste de son groupe et l'a même toiletté comme s'il s'agissait d'un petit singe. Le babouin a sauvé la vie du petit lion.  Et si vous regardiez cette jolie scène ?

     

     
     
     
     
     
     

     

     

    Malheureusement, il n'est pas sûr et même improbable que cette histoire se termine par une belle amitié comme dans le dessin animé de Walt Disney. Le guide estime en effet que les parents du lionceau n'auront pas pu le récupérer et qu'il sera sans doute tué par les singes.

     

     

     


    votre commentaire
  • En Inde les guépards pourraient faire leur réapparition en Inde. Mardi, la Cour suprême du pays a autorisé une réintroduction expérimentale de ces animaux,autrefois très présents sur le territoire. Les derniers spécimens ont disparu dans les années 50. En 2013, la Cour suprême avait refusé une première proposition de réintroduction,jugent qu'il n'y avait point d'étude scientifique qui la recommandait. Les guépards sont des animaux vulnérables. Alors qu'il était 100.000 au début du XXe siècle,il en reste de nos jours moins de 7.100 dans la nature, tous en Afrique, à l'exception d'un petit groupe d'une dizain d'individus en Iran. En Inde sa réintroduction a fait débat, certains scientifiques estiment qu'elle allait ôter des ressources indispensables à la préservation d'animaux en voie de disparition,d'autres avançant qu'elle aiderait l'espèce à survivre sur le long terme. Le guépard est considéré comme le plus faible des prédateurs et a donc besoin de grands espaces où les chasseurs les plus redoutables comme les lions sont peu présents.

    Source : 20minutes

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique