• Une vie nouvelle pour les chimpanzés

    La majorité des 63 chimpanzés présent au Centre de conservation pour chimpanzés (en Guinée-Conakry) n'ont pas eu la vie facile. Saisis chez des particuliers, ils ont été ôtés à leur famille encore bébés afin de servir d'animaux de compagnie. Le centre estime que pour un bébé chimpanzé récupéré, dix adultes ont perdu la vie. A leur arrivée, les singes ont des maladies,d'infections respiratoires,de désordres psychologiques qui sont la conséquence des mauvais traitements subis. Un protocole de quarantaine a été mis en place dans le sanctuaire afin de prodiguer les soins nécessaires aux nouveaux arrivants. Les femelles sont mis sous contraceptif oral, le but n'étant pas de faire de la reproduction,mais de soigner les chimpanzés et de leur réapprendre les codes sociaux, afin de pouvoir les relâcher dans la nature. Les chimpanzés d'Afrique de l'Ouest sont le plus présent en Guinée. Mais depuis plusieurs années, le pays est au cœur d'un trafic contrôlée par une mafia qui vend de manière illégale les jeunes primates orphelins à des zoos ou à des particuliers. Un bébé chimpanzé peut se vendre jusqu'à 20 000 dollars soit 18 000 euros. Une somme très importante, en particulier dans ce pays extrêmement pauvre à défaut des ressources minières importantes. La Guinée a été suspendue de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées extinction ( Cites).C'est pourquoi, le centre de conservation des chimpanzés a un rôle majeur à jouer dans la lutte contre le trafic. Travaillant avec les autorités et les ONG,il accueille les animaux confisqués pendant les opérations de lutte contre le braconnage.

    source : animaux-online.fr

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :